Breaking news
  1. Alors ces championnats Inter Régions?
  2. Que faire pendant les vacances de Février?
  3. A la rencontre de Franck MAIGNAN
  4. Une première pour les Poussines 2 !!
  5. Début d’un nouveau challenge!!

NOTRE CLUB

gymnase_bihorel

Créé en 1967, par Monsieur Jacques Deneboude (Adjoint aux sports), le GCOB (Galia Club Omnisports de Bihorel) compte immédiatement une section basket en ses rangs. Pour le basket, c’est ici le début d’une grande aventure avec un gymnase tout juste construit, le gymnase Pierre de Coubertin, avec à l’origine une équipe féminine engagée pour la première fois en championnat.

Parallèlement, une équipe de bénévoles se forme et va très vite s’attacher à la promotion du basket à Bihorel et particulièrement auprès des jeunes. C’est de cette façon que les gamins qui s’exercent sur les airs de jeu extérieures commencent à pointez leur nez au gymnase et c’est ainsi que vu le jour l’école de basket… par conséquent, le nombre de licenciés ne cessent d’augmenter, les équipes se multiplient, et les couleurs bihorellaises commencent à sillonner le « comité rouennais » (dénomination de l’époque).

Pendant plusieurs saisons sportives, la section brille aussi bien en jeunes qu’en seniors mais malgré tout elle va connaître une période un peu complexe…c’est à ce moment là qu’un certain Michel Becam s’engage envers le GCOB sous les bons conseils de Roland Garot, président d’honneur du GCOB. Avec sa femme, Léa, ils vont former « un duo d’enfer » pour gérer cette association forte de 300 adhérents.

Sous « l’ère Philippe Cramoisan », le club avait connu sa première inscription en championnat de France senior féminin, il va retrouver ce niveau de compétition lorsque Michel Becam confiera les clés du pôle féminin à Pascal Lecorre. A l’époque, l’homme va apporter une nouvelle vision du basket, il va révolutionner le club bihorellais. C’est alors « le grand boum » du basket féminin au sein de la commune, seul club en mesure de faire « un peu d’ombre » au SPO Rouen, club incontournable du moment.

Formation, compétition, sport de loisir, trois maîtres mots pour celui qui sera président du club pendant 25 années, attachant un prix  à ce que toute la collectivité trouve son compte à Bihorel…

Au delà de plusieurs moments anecdotiques, retenons quelques temps forts :

– la montée des féminines en Nationale 2

– celle des masculins en Nationale 4 puis en Nationale 3

– la création du tournoi mini basket

– « la victoire du Challenge de l’Esprit Sportif » (2 années consécutives)

– des stages annuels dans différentes régions de France

Tout ceci autour de nombreux bénévoles qui se sont succédés sans compter leur temps pour la réussite de la section.

Par la suite, Marie-Lyne Pholoppe succède à Michel Becam, elle veille au bon fonctionnement administratif, sportif et financier du club. Sous « sa coupe », les couleurs bihorellaises continuent à marquer des points, avec notamment et pour apothéose le titre de Championnes de France Minimes en 2007, une grande fierté pour la section, ses dirigeants, encadrants et supporters !

En mai 2012, Marie-Lyne Pholoppe freine son activité au sein de la section mais demeure vice-présidente du club. C’est donc Christophe Canu qui reprend les commandes et s’entoure de gens disponibles, compétents et impliqués pour que l’existence du basket perdure.

L'organigramme du comité directeur